taux


taux

taux [ to ] n. m.
• 1320; de l'a. fr. tauxer, var. de taxer
1Pourcentage appliqué à la base imposable pour déterminer le montant de l'impôt dû pour chaque contribuable. taxe. Taux de l'impôt. Imposition à taux proportionnel, à taux progressif. « Le taux augmente en même temps qu'augmente la quantité de matière imposable » (Duverger). Élément d'un barème réglementé. Taux des cotisations sociales.
2Montant d'un prix réglementé, fixé par l'État. Le taux de la journée de travail; le taux horaire du S. M. I. C. ( salaire) . Taux de salaire.
3 ♦ TAUX D'INTÉRÊT : rapport entre l'intérêt annuel et la valeur nominale d'une somme prêtée ou empruntée. Montant annuel produit (ou à payer) pour une somme de cent francs. pourcentage. Taux d'intérêt fixe, progressif, indexé. Baisse des taux d'intérêt.
Absolt Taux débiteur, payé pour un découvert ( agio) , par l'emprunteur. Taux créditeur. Taux actuariel brut, net. Taux bas, élevé, excessif. Taux de l'usure : taux d'intérêt maximum autorisé (par le ministère des Finances). — Taux central; taux de la Banque de France; taux d'escompte.
4Par ext. Expression mathématique d'une variation relative dans le temps ou d'un rapport entre deux grandeurs à un instant donné. aussi quotient, ratio. Taux d'activité : rapport de la population active sur la population totale. Taux de capitalisation boursière. Math. Taux d'accroissement d'une fonction. Méd. Taux d'urée sanguin. « Taux de cicatrisation d'une plaie » (Carrel). Taux d'alcool ( alcoolémie) , de lipides ( lipidémie) dans le sang. Taux d'incapacité permanente.
Démogr. Rapport de deux grandeurs. Taux de nuptialité. « Taux de mortalité générale appelé parfois simplement mortalité » (Sauvy). Sociol. Taux d'immigration, d'émigration. Taux de scolarisation d'un pays.
Écon. Variation relative d'une grandeur économique entre deux instants donnés. Taux de croissance (économique) : variation relative de la production nationale (aussi P. I. B., P. N. B.) . Taux d'inflation.
Comptab. Taux de rotation des stocks, de la main-d'œuvre : rythme auquel ils se renouvellent. ⇒ turn-over. Taux d'amortissement d'un prêt. remboursement. Taux d'actualisation.
Fin. TAUX DE CHANGE : valeur de la monnaie nationale exprimée en monnaie étrangère. ⇒ cours, 1. pair, parité. Régime des taux de change fixes, flottants (cf. Système monétaire international).
Techn. Taux de défaillance d'un matériel. fiabilité. Taux de compression (d'un moteur). Taux de modulation. Électron. Taux de distorsion ou taux d'harmoniques (recomm. offic.).
⊗ HOM. Tau, taud, tôt.

taux nom masculin (ancien français tauxer, taxer) Prix fixé, réglé par une convention, par la loi ou par l'usage : Taux de change. Grandeur exprimée en pourcentage : Taux d'inflation.taux (expressions) nom masculin (ancien français tauxer, taxer) Taux d'accroissement, pour une fonction f définie sur un intervalle ]a, b[ de R, en un de ses points x0, fonction , où x0 + h ∊ ]a, b[ ; image de cette fonction en un point. Taux de base bancaire (T.B.B.), taux déterminant les conditions appliquées aux emprunteurs par les banques. (Il est calculé à partir du coût moyen de leurs ressources.) Taux de compression, synonyme de rapport volumétrique. Taux directeur, taux d'intervention d'une banque centrale servant de base de calcul à d'autres taux. Taux effectif global (T.E.G.), taux de crédit comprenant les intérêts et toutes les commissions (assurance, dommage, etc.). Taux d'escompte, taux auquel une banque, et en particulier la banque centrale, accepte d'escompter les effets qui lui sont présentés. Taux horaire, valeur des dépenses entraînées par le fonctionnement d'une machine ou le travail d'une section de production pendant une heure. Taux d'intérêt, rapport entre l'intérêt annuel et la valeur d'une somme empruntée ou prêtée, intérêt produit par une somme de 100 F (15,24 euros) placée pendant 1 an. Taux d'intérêt réel, taux d'intérêt, déduction faite du taux de l'inflation. Taux d'intervention, taux auquel la Banque de France intervient sur le marché monétaire. ● taux (homonymes) nom masculin (ancien français tauxer, taxer) tau nom masculin invariable taud nom masculin tôt adverbetaux (synonymes) nom masculin (ancien français tauxer, taxer) Prix fixé, réglé par une convention, par la loi ou...
Synonymes :
- barème
Grandeur exprimée en pourcentage
Synonymes :
Taux de compression
Synonymes :
- rapport volumétrique

taux
n. m.
d1./d Prix officiel de certains biens, de certains services. Taux des salaires.
d2./d Rapport entre des sommes d'argent, exprimé en pourcentage. Taux de l'impôt: pourcentage déterminé servant à calculer le montant de l'impôt d'après la base imposable. Taux d'intérêt: pourcentage annuel auquel les intérêts sont réglés. Taux de change d'une monnaie: V. cours 1, sens II, 2.
d3./d Rapport quantitatif, proportion, pourcentage. Taux d'albumine dans le sang.
Taux d'invalidité: importance d'une invalidité relativement à l'incapacité qu'elle entraîne.
|| STATIS Taux de natalité, de mortalité: chiffre moyen (pour mille habitants) du nombre total de naissances ou de morts d'une population donnée pendant une année.

⇒TAUX, subst. masc.
I. — Niveau, montant (d'un prix) fixé par l'État ou par une convention. Synon. tarif.
A. — Prix fixé pour la vente de certaines denrées. Fixer le taux des produits alimentaires. Le taux de ces marchandises est fixé par ordonnance de police (LITTRÉ).
B. — 1. Montant, évaluation. Taux de la journée de travail, du SMIC; taux des actions cotées en Bourse; taux salarial. — Vous verrez un dîner qui coûterait quarante francs par tête chez Baleine, du Rocher de Cancale, et même à ce prix Baleine ne serait pas sûr de réussir.Va pour le dîner de quarante francs, c'est à peu près le taux de ma pension pour un mois (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1835, p. 212):
En matière de rémunération, ils [les accords] semblent encore très insatisfaisants aux partenaires syndicaux. Par définition, ils fixent des taux minimaux de salaires. Par définition aussi, les salaires réels des entreprises ne peuvent pas être inférieurs à ces taux, mais peuvent être supérieurs.
REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p. 171.
En partic.
Montant des frais de justice. Réduire des écritures au taux convenable (LITTRÉ).
Taux horaire. ,,Valeur de l'intégralité des dépenses entraînées par le fonctionnement d'une machine ou le travail d'une section de production pendant une heure`` (BARR. 1974).
2. Au fig. Niveau, valeur. Partout, disent les graves Anglais dans leurs rapports, le taux moyen de la moralité s'élève par la lecture de la Bible; cette lecture perfectionne la raison (STENDHAL, Hist. peint. Ital., t. 1, 1817, p. 114). Chez Fontenelle, ne l'oublions pas, il y a le Normand encore qui se trahit et perce à travers le galant, l'homme positif qui sait le taux des choses et qui vise au solide (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 3, 1851, p. 319).
C. — Vx. Somme à laquelle une personne était taxée pour ses impositions. Synon. taxe, taxation. Taux excessif. Un contribuable qui voudrait représenter qu'il ne peut payer ce qu'on exige de lui, faute de proportion avec ses facultés, devrait dire que son taux est trop haut (GUIZOT 1864). [Léonce de Lavergne] (...) tient compte sans doute, pour établir ce taux, de l'impôt en nature, la corvée royale, transformée en 1786 au moyen d'un surcroît de la Subvention égal au sixième du principal (GUYOT, Agric. Lorr., 1889, p. 24).
II. — ,,Expression arithmétique de la variation dans le temps d'un élément quantifié ou de la relation existant à un moment donné entre deux éléments quantifiés`` (BERN.-COLLI Extr. 1976). Synon. cours, pourcentage.
A. — 1. Taux (d'intérêt). (Tarif de l')intérêt annuel produit par une somme de cent francs et exprimant le rapport entre l'intérêt annuel et la somme empruntée. Taux en vigueur; taux fixé, réglé par la loi; emprunter à un taux avantageux, bas, modéré; prêter au taux de 9 %; taux bonifié, légal, réduit, usuraire; taux d'usure. Cet emprunt, d'une valeur de 60 millions de francs suisses, au taux de 4 %, et d'une durée de vingt-trois ans, sera émis au pair (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 11, col. 4). L'examen de l'influence des changements du taux d'intérêt sur les coûts ne constitue que le premier pas. L'influence à la propension à investir est seulement visible lorsque l'effet du changement du taux d'intérêt sur la rentabilité est démontré (Univers écon. et soc., 1960, p. 32-6).
2. En partic.
a) Taux (d'intérêt) actuariel. ,,Taux d'intérêt calculé en tenant compte du coût effectif de l'emprunt pour l'emprunteur ou de son rendement effectif pour le prêteur`` (SOUSI-ROUBI Banque 1983). Le taux actuariel est dit brut lorsqu'il ne tient pas compte de la fiscalité dont l'incidence est variable selon les modalités d'imposition et du niveau des revenus des [obligataires] (CENECO Entr. 1980).
b) Taux de base (bancaire). ,,Taux d'intérêt annuel fixé par une banque et à partir duquel est calculé le coût des différents crédits qu'elle consent`` (Gestion fin. 1979).
c) Taux de capitalisation. ,,Taux de rendement, exprimé en pourcentage, d'un capital [placé] à long terme`` (Banque 1963).
d) Taux de change. ,,Taux ou parité d'une monnaie nationale par rapport aux monnaies étrangères`` (CIDA 1973). Nos prix hôteliers semblaient anormalement élevés, au taux de change officiel; au cours des billets importés, ils étaient plus compétitifs, mais la recette correspondante échappait au circuit légal (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 216). Taux de change flottant. ,,Parité d'une monnaie qu'on laisse s'établir suivant les lois de l'offre et de la demande`` (CIDA 1973).
e) Taux de couverture. Les opérateurs à découvert (...) sont tenus de déposer chez leur agent de change des couvertures (...) assurant la garantie de leurs opérations. Les organismes de surveillance de la bourse peuvent décider un relèvement des taux de couverture (LAMB. 1970, s.v. couverture).
f) Taux de croissance. ,,Augmentation relative du P.N.B. Il a été fixé, pour le VIe Plan, à 6 %`` (PHÉL. 1975). V. croissance C ex. de Wolkowitsch.
g) Taux d'escompte, de l'escompte. Taux d'escompte de la Banque de France ou taux Banque de France (abrév. T.B.).
h) Taux de l'impôt. ,,Pourcentage à appliquer à la base d'imposition (base de calcul) pour trouver le montant de l'impôt dû au fisc`` (Jur. 1981).
i) Taux de marque. V. marque1 I A 2 c.
j) Taux de rentabilité.
B. — Rapport entre deux grandeurs dont l'une est variable. Taux de compression; taux d'ionisation.
C. — 1. Proportion d'un constituant dans un mélange. Synon. teneur. Taux de cholestérol, d'urée dans le sang; mesure du taux de prothrombine; taux sanguins, urinaires; atteindre des taux considérables, excessifs. La Commission adresse aux états membres toutes recommandations en ce qui concerne le taux de radio-activité de l'atmosphère, des eaux et du sol (Traité EURATOM, 1957, p. 338). Ce qui nuit aux objets c'est l'humidité relative de l'atmosphère, c'est-à-dire le pourcentage de cette humidité par rapport au taux de saturation de l'air ambiant (L. BENOIST, Musées, 1960, p. 62).
Taux butyreux. ,,Teneur en matières grasses par unité de poids`` (Lar. agric. 1981). Le taux butyreux du lait varie entre 30 et 60 p. 1 000, c'est-à-dire entre 30 et 60 g de matières grasses par kilogramme de lait (Lar. agric. 1981).
Taux protéique. ,,Teneur en matières protéiques par unité de poids`` (Lar. agric. 1981). Le taux protéique du lait varie entre 30 et 60 p. 1 000, comme le taux butyreux (Lar. agric. 1981).
Taux de blutage. ,,Proportion de résidus ou issues laissés par 100 kg de blé mis à la mouture`` (CLÉM. Alim. 1978).
Taux d'extraction. ,,Quantité de farine obtenue après mouture de 100 kg de blé propre débarrassé de ses impuretés`` (CLÉM. Alim. 1978).
Taux de nicotine du tabac. ,,Teneur en nicotine du tabac`` (Tabac 1982).
Taux de ponte. ,,Nombre d'œufs pondus par 100 poules d'un parquet donné. Dans les conditions idéales il doit se situer entre 80 et 90 pour cent`` (VILLEMIN 1975).
2. Proportion d'un facteur dans un phénomène, sa fréquence pendant un intervalle déterminé. Synon. niveau. Le désir général de culture qui devient chaque jour plus vif va faire monter aussi, au niveau de l'enseignement supérieur, le taux de scolarisation (BERGER, Homme mod. et éduc., 1962, p. 109). La tuberculose (...) a régressé dans la plupart des pays (...) au Danemark, en Suède, en Amérique du Nord et surtout aux Pays-Bas où la mortalité par tuberculose se réduisait, en 1960, au taux insignifiant de 3 pour 100 000 habitants (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 819).
Taux de chômage. ,,Rapport entre le nombre de demandeurs d'emploi et la population active`` (CABANNE Géogr. 1984).
Taux de fécondité. Taux de létalité. V. ce mot dér. s.v. létal. Taux de morbidité. Taux de mortalité.
Taux de natalité. ,,Rapport entre le nombre de naissances au cours d'une période donnée et l'effectif total de la population`` (GUNN-MURCIA Secours 1984). Le domaine exploré étant celui-là même de la vie humaine, de la naissance à la mort, c'est le rôle des différents taux mesurant la natalité, la fécondité, la mortalité, la reproduction ou le remplacement, de préciser le sens du mouvement et le rythme d'accroissement (Traité sociol., 1967, p. 277).
En partic. Degré.
Taux de défaillance d'un moteur. Synon. de fiabilité. (Dict. XXe s.).
Taux d'invalidité. Courage merveilleux de celui qui, dans la foule, déploie l'Action Française. (Si on ne lui réduit pas son taux d'invalidité, à celui-là, c'est qu'il n'y a plus de gouvernement) (MONTHERL., J. filles, 1936, p. 957).
Taux d'incapacité de travail. ,,Degré d'incapacité permanente de travail exprimé en pourcentage par référence à une activité normale, et servant à déterminer le montant de la rente des accidents du travail ou de la pension d'invalidité`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.:[to]. Homon. tau, taud, tôt. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1283 tans (lire taus, cf. T.-L.) « prix fixé, réglé par une convention ou par l'usage » (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon,1511); 1364 taux (ds Coutumes de Lille, éd. Brun-Lavainne, p. 174, 20); 2. 1690 (FUR.: Taux du Roy, se dit aussi des reglements que le Roy fait de temps en temps pour fixer la qualité des intérêts des rentes constituées); 3. 1817 « proportion dans laquelle intervient un facteur variable » (STENDHAL, Hist. peint. Ital., t. 1, p. 114). Déverbal de l'a. fr. tauxer, var. de taxer (v. ce mot et taxation). Fréq. abs. littér.:414. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 682, b) 214; XXe s.: a) 219, b) 931. Bbg. GOHIN 1903, p. 374.

taux [to] n. m.
ÉTYM. 1320; taus, v. 1283; tax, déverbal de l'anc. franç. tauxer, var. de taxer.
———
I Proportion.
1 Pourcentage appliqué à la base imposable pour déterminer le montant de l'impôt dû pour chaque contribuable. Taxe. || Taux de l'impôt (cit. 15) progressif; progressivité des taux (→ Exonération, cit. 1). || Taux excessif ou surtaux (vx). Surtaxe.Taux de base, taux d'intérêt à court terme servant de référence.
Élément d'un tarif, d'un barème. || Le taux de 35% du barème d'imposition à l'impôt sur le revenu.
2 (1690). Montant de l'intérêt annuel produit par une somme de cent francs (symb. %). Pourcentage. || Un taux de 4% (quatre pour cent). || Taux d'un prêt, d'une rente. || Prêter à un taux assez bas (→ Rembourser, cit. 4), à un taux usuraire. || Taux de l'intérêt légal (4% en matière civile, 5% en matière commerciale), de l'intérêt conventionnel (libre). || Le taux d'intérêt (cit. 4) est un prix.Taux d'escompte. || Taux actuariel brut.Taux d'actualisation, permettant de comparer entre eux, à deux époques différentes, deux flux monétaires.
1 Elle vendit tout ce qu'elle tenait de la munificence du père de son enfant, fit une somme de cent et quelques mille francs, la plaça sur sa propre tête en viager, à un taux considérable, et se composa de cette manière un revenu d'environ quinze mille francs (…)
Balzac, Albert Savarus, Pl., t. I, p. 778.
2 La baisse du taux d'intérêt réduit en outre le prix de revient.
A. Sauvy, Croissance zéro ?, p. 23.
Taux de marque : rapport entre le prix d'achat et le prix de vente, exprimé en pourcentage.
3 (1923). Proportion dans laquelle intervient (un élément, un facteur variable). || Taux de protéine dans un aliment.Math. || Taux d'accroissement d'une fonction. Dérivée.Méd. || Taux d'un corps chimique dans une humeur, « rapport entre une masse donnée de cette substance et le volume d'humeur où elle est contenue » (Garnier).Taux de cicatrisation d'une plaie (→ Indice, cit. 12). || Taux d'invalidité, d'infirmité des mutilés (cit.).Démogr. || Taux de mortalité (cit. 5) générale. Pourcentage, proportion. || Taux d'accroissement d'une population.Sociol. || Taux de scolarisation.
Techn. || Taux de défaillance d'un matériel. Fiabilité. || Taux de compression, dans un moteur à explosion.Électron. || Taux de distorsion (d'un matériel de reproduction sonore). Recomm. off. : taux d'harmoniques.
———
II Montant (d'un prix) fixé par l'État. || Le taux de la journée de travail (→ Kolkhoze, cit.), du S. M. I. C. Salaire (→ Salarier, cit. 2).
Taux du change : prix d'une monnaie étrangère dans un pays donné. Cours, pair (C., 1.). || Le taux des sequins (cit. 1) de Venise, à Bruges.
COMP. Surtaux.
HOM. Tau, taud, tôt.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • taux — taux …   Dictionnaire des rimes

  • taux — Taux. s. m. Le prix establi pour la vente des denrées. Le Juge de police a mis le taux au pain, à la chandelle, au foin &c. Taux, se prend aussi, pour Le denier auquel les interests de l argent sont reglez par l Ordonnance. Prester de l argent au …   Dictionnaire de l'Académie française

  • taux — Taux, ou Tauxe, ou Taxe, et pris de quelque chose, Taxatio, Pretium, Indicatio, Indicatura, AEstimatio. Ces choses ne viennent point en tauxe de despens, Haec non cedunt in calculum victoribus litium, in ratione ineunda impendiorum, B. Frais qui… …   Thresor de la langue françoyse

  • Taux de GC — Le Taux de GC (ou pourcentage de GC, ou coefficient de Chargaff) d une séquence d ADN est défini comme la proportion de bases de cette séquence étant soit une cytosine (C), soit une guanine (G). Il existe deux bases azotées supplémentaires, l… …   Wikipédia en Français

  • Taux —  Pour les articles homophones, voir Tau (homonymie), To et Tô. Sur les autres projets Wikimedia : « Taux », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un taux est un rapport entre deux grandeurs, exprimé souvent en… …   Wikipédia en Français

  • taux — (tô ; l x se lie : un tô z élevé) s. m. 1°   Somme à laquelle une personne est taxée pour ses impositions ; ce qui est le sens propre. •   Que les surtaux des tailles seraient jugés sommairement ; qu après trois mois.... nul ne soit reçu opposant …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TAUX — s. m. Le prix établi pour la vente des denrées. Une ordonnance de police avait mis le taux à telles marchandises.   Il se dit quelquefois, dans un sens analogue, en parlant Des frais de justice, des fonds publics, etc. Réduire des écritures au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TAUX — n. m. Chiffre auquel les intérêts de l’argent sont réglés, établis ou stipulés. Prêter de l’argent au taux réglé par la loi, au taux fixé par la loi, au taux légal, au taux de cinq pour cent. On disait de même autrefois : Au taux du roi, au taux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • taux — faktorius statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. factor vok. Faktor, m rus. коэффициент, m; фактор, m pranc. coefficient, m; facteur, m; indice, m; rapport, m; taux, m …   Automatikos terminų žodynas

  • taux — sparta statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. rate; speed vok. Geschwindigkeit, f; Rate, f; Schnelligkeit, f rus. быстрота, f; скорость, f; частота, f pranc. cadence, f; rapidité, f; taux, m; vitesse, f …   Automatikos terminų žodynas